vêtements (baigues)

Publié le par liaudinna

 

 

Vêtements

 

 

 

 

Alaise : camisole de femme , vêtement du matin dans lequel on est à l’aise.

 

 

 

Ambrouille : pantalon de toile grise grossière que l’on mettait par dessus un autre pour protéger celui-ci pendant le travail

 

Baigues : vêtements

 

Balandra : vêtements

 

Biaude , blaudronde : souquenille

 

Anglaise : veste de cérémonie

 

Bliaincho : chemisette

 

Bonnô : bonnet , coiffe

 

Brayôte : pantalon

 

Cale : bonnet de femme

 

Calo : bonnet de nuit de femme

 

Capeline : coiffe cylindrique constituée par une armature de carton recourbé revêtu d’étoffe blanche. Elle était destinée à protéger du soleil les femmes travaillant dans les pays vignobles.

 

Capote : petite toque avec plumes sur le derrière de la tête et garnie d’une mentonnière.

 

 

 

Capote à cordons : coiffure en feutre, tulle ou soie des femmes mariées le dimanche.

 

Capulet : espèce de capuche ou de pèlerine courte, en laine tricotée, avec deux pans se croisant sur la poitrine.

 

Caraco : corsage assez ample

 

 

 

Chaipia rond : vaste chapeau de femme à bords très développés. Il était ordinairement de feutre gris. Il était blanc pour les riches vigneronnes.

 

Chaipia d’Sâlé : large chapeau d’homme

 

Chausses : bas

 

 

 

Cheminze : chemise

 

Chemisotte : petite chemise

 

Corniotte : coiffure d’homme ressemblant au bicorne

 

 

 

Corps : corset

 

Cuyeute ai cliai : pantalon à pont

 

Deumele : houppelande

 

Devanté : tablier

 

Domeire : souquenille

 

Fanchonnette : bonnet rond tricoté à larges rubans

 

Flairé : manteau

 

Gâtre : guêtre

 

Gargaisse : culotte de travail

 

Gillet : gilet

 

Gipe : sorte de souquenille que les gens de peine mettaient sur leur pourpoint

 

Giperonde : gilet. Blouse bleue ne dépassant guère la ceinture.

 

 

 

Gôno : capuchon de laine grise à l’usage des vigneronnes et des laitières des environs de Beaune.

 

Goudô : jupe plissée faite ordinairement de plusieurs bandes de velours de diverses couleurs, tenant à un corps bigarré, ouvert et lacé par devant mais non plissée.

 

Guelmia : vieux chapeau , vieille coiffe

 

 

 

 

Jaicotte : jaquette

 

 

 

Jacqueillon : jupon de grosse laine pour l’hiver

 

 

 

Juyet : gilet

 

 

 

Keules : sabots sans brides

 

 

 

Keutillon : jupon, jupe

 

 

 

Palatine : petite pèlerine

 

 

 

Pauteneire : poche

 

Recorson : retroussis des robes

 

 

 

Rouyère : sorte de blouse

 

 

 

Rucho : roquet de vigneron, espèce de justaucorps de grosse toile étroit et serré d’une ceinture sur les rains

 

Saibo : sabot

 

Sigovi : grand bonnet de laine que les vignerons de la Côte portent en hiver

 

Toquot : sorte de coiffe

 

Varqueule : salopette

Publié dans bregognon

Commenter cet article

framboise 25/12/2005 08:30

... dialectes bourguignons ? Original comme idée. ContinuezJoyeux NoëlFramboise